Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 8 Mai 2021 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Faire de la diaspora la 6ème région du continent africain
14/07/2006
 

Une proposition qui fait son chemin
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Cheikh Tidiane Gadio, ministre des affaires étrangères du Sénégal  
Cheikh Tidiane Gadio, ministre des affaires étrangères du Sénégal
© primature.sn
 

Presque unanimement rejetée par l'Afrique lorsqu'elle avait été émise par le Sénégal en 2000, l'idée de faire officiellement de la diaspora africaine la sixième région du continent s'affirme de plus en plus et pourrait finir par s'imposer dans les faits comme dans les esprits.

Cette conviction a été réaffirmée jeudi à Salvador de Bahia, au Brésil, par le ministre d'Etat, ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, au cours d'un entretien en marge des travaux de la deuxième Conférence d'intellectuels d'Afrique et de la diaspora (CIAD II).

Prenant en marche le train de l'Union africaine (UA) alors en constitution, le régime arrivé au pouvoir au Sénégal en 2000 avait constaté que le mot "diaspora" était absent de l'Acte constitutif de l'organisation et avait suggéré de combler cette lacune en en faisant la sixième région du continent.

"Ce qui est amusant, c'est que le jour où le Sénégal a présenté le projet d'amendement à l'Acte constitutif de l'UA pour que la diaspora soit intégrée comme sixième région du continent, certains en avaient ri et d'autres avaient trouvé que c'était une proposition bizarre", a rappelé M. Gadio.

 Publicité 
 
Le Brésil où s'est déroulé la 2eme conférence des intellectuels de l'Afrique et de la diaspora  
Le Brésil où s'est déroulé la 2eme conférence des intellectuels de l'Afrique et de la diaspora
© lonely planet
 

Ils ne comprenaient pas que la diaspora puisse être considérée comme une sixième région, mais aujourd'hui ce sont ceux qui s'étaient opposés de façon véhémente à cette idée qui font le tour des pays de la diaspora pour dire qu'ils ont proposé à l'UA l'adoption de l'idée d'en faire la sixième région, ajoute-t-il sans vouloir citer de nom.

"Lorsqu'on m'a demandé ce que je pensais d'une telle attitude, j'ai répondu que le Sénégal ne se lancerait jamais dans une guerre de paternité", dit-il, considérant que "c'est une très bonne chose que les pays en question aient rallié la cause de la diaspora comme sixième région".

Notant que l'image écornée et tout à fait déséquilibrée que l'on présente de la réalité de l'Afrique contribue à la démoralisation des peuples d'origine africaine, il estime que si la diaspora est intégrée comme sixième région, les pays du continent ne pourront qu'y gagner.

En effet, il évoque cette diaspora qui a un immense potentiel économique comme au Brésil, un immense potentiel intellectuel et scientifique comme aux Etats- Unis et dans les Caraïbes et qui, si les liaisons aériennes commerciales s'étendent entre les deux entités, se sentira naturellement intégrée, créant notamment un important espace économique.




"Si les millions d'Africains qui vivent en Europe, en Australie et partout dans le monde acceptent de se considérer comme membres du continent africain quelle que soit leur localisation géographique, apportent leur contribution, viennent donner des cours dans nos universités et font des prestations dans nos hôpitaux, cela prendra de la cohérence que de parler de sixième région et ce sera d'un apport extraordinaire pour notre continent", a ajouté M. Gadio.

En outre si cela se fait, le problème constitué par le démembrement qui a eu lieu, c'est-à-dire la mutilation qui a fait qu'une partie de l'Afrique a été déportée, s'en trouvera du coup résolu au triple point de vue historique, psychologique et humain, estime encore le ministre sénégalais.

"Donc aujourd'hui ce combat avance", a-t-il affirmé, confiant avoir entendu le président nigérian, Olusegun Obasanjo, alors président en exercice de l'UA, dire devant l'intelligentsia africaine-américaine, réunie à New York, qu'il a été proposé à l'organisation panafricaine de faire de la diaspora la sixième région africaine.

Estimant qu'il s'agit aujourd'hui d'une idée assez acceptée, qui peut même être considérée comme acquise, M. Gadio juge que malgré les réticences du début des uns et des autres, avec ces CIAD qui se multiplient et deviennent une tradition, on comprendra l'urgence d'aller vers les grands ensembles comme les Etats-Unis d'Afrique.


Au fait, se demande-t-il enfin, pourquoi l'Afrique ne serait-elle pas fière d'avoir des démembrements comme la Jamaïque, Trinidad et Tobago et de fortes communautés nationales aux Etats-Unis, au Brésil et au Canada qui la soutiennent comme la diaspora indienne en Grande-Bretagne ou à Maurice soutient et appuie l'Inde pour faire avancer la cause de ce pays ?

La suggestion du Sénégal visait à ajouter la diaspora aux cinq régions
naturelles du continent que sont l'Afrique du Nord, l'Afrique de l'Ouest, l'Afrique de l'Est, l'Afrique centrale et l'Afrique australe.
Mais la résolution adoptée en fin de compte se contente d'inviter et
d'encourager "la pleine participation de la diaspora africaine à l'édification de l'Union africaine en tant que composante importante" du continent.

       
Mots-clés
afrique   diaspora africaine   nigeria   senegal   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version