Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 26 Avril 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Diplomatie : La chef du protocole présidentiel rwandais détenue à Francfort !
10/11/2008
 

Rose Kabuye, interpellée ce week-end en Allemagne, dans l’affaire de l'attentat contre l'ancien président rwandais Juvénal Habyarimana, va être sous peu extradée en France.
 
Par Rachel Kesseng
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Rose Kabuye, aux côtés du président Paul Kagame, à Nairobi la semaine dernière.  
Rose Kabuye, aux côtés du président Paul Kagame, à Nairobi la semaine dernière.
© AFP
 

Rose Kabuye a été appréhendée hier dimanche en Allemagne, en raison d'un mandat d'arrêt international, lancé à son encontre par la France. Le parquet de Francfort a indiqué ce lundi qu’elle se trouve en ce moment "en détention à la prison pour femmes de Francfort" et devrait être transférée vers Paris sous "10 à 14 jours".
Mme Kabuye fait partie des neufs personnes, toutes, du sillage du président rwandais Paul Kagamé, placées dans le collimateur de la justice française, dans l’affaire de l'attentat contre l'avion de l'ancien président rwandais Juvénal Habyarimana en avril 1994. Agée de 47 ans, l'ancienne députée et maire de Kigali, est aujourd'hui responsable du protocole présidentiel rwandais, Paul Kagamé.

Selon Me. Forster l’un de ses avocats, sa cliente, qui nie son implication dans l'attentat a accepté d’être transférée le plus tôt possible en France, pour répondre aux interrogations des juges français Philippe Coirre et Marc Trevidic. Toujours selon ce dernier, l'arrestation de Rose Kabuye, la première des neuf accusés poursuivis dans cette affaire, fera évoluer les choses. Il affirme : "Cela va nous permettre de faire des demandes d'actes, notamment un déplacement des juges sur place, avant qu'ils ne bouclent leur enquête".

 Publicité 
 
"L'implication de la France est une vérité qui est là…"
La ministre rwandaise de l'Information et porte-parole du gouvernement, Louise Mushikiwabo.  
La ministre rwandaise de l'Information et porte-parole du gouvernement, Louise Mushikiwabo.
 

La ministre rwandaise de l'Information et porte-parole du gouvernement, Louise Mushikiwabo a crié au "chantage", dès l’annonce de l'arrestation de la responsable du protocole d’état rwandais. Elle a affirmé que Rose Kabuye était "une femme innocente qui a été arrêtée sur la base d'un mandat d'arrêt à caractère politique, un mandat d'arrêt basé sur une enquête manipulée". La ministre s’est en outre insurgée contre la plainte pour diffamation déposée la semaine dernière, par des officiers français pointés du doigt dans un rapport rwandais "sur le rôle de la France" dans le génocide de 1994.

Louise Mushikiwabo a estimé :"Pour nous, c'est aussi une de ces manoeuvres d'intimidation. L'implication de la France est une vérité qui est là: la France a aidé politiquement et militairement un gouvernement qui a commis le génocide". Le gouvernement rwandais aurait déjà appelé les populations ce lundi, à des manifestations de protestation en divers lieux de Kigali, et dans un stade situé aux alentours de la capitale.

Un attentat qui a mis le feu aux poudres ?
L'ancien président Rwandais assassiné Juvenal Habyarimana  
L'ancien président Rwandais assassiné Juvenal Habyarimana
 

L’attentat contre l’avion de l’ancien chef de l’Etat Rwandais Juvénal Habyarimana, avait été l’élément déclencheur du génocide rwandais entre Tutsis et les Hutus modérés. A cette époque, Rose Kabuye faisait parie de l'état major de l’Armée patriotique rwandaise (APR) à Kigali, bras armé du Front patriotique rwandais de l’actuel président rwandais.

Elle est soupçonnée d'avoir prêté main forte aux auteurs supposés de l'attentat du 6 avril 1999, visant l'aéronef présidentiel du président Habyarimana, piloté par deux Français. L’avion a été abattu par un missile au moment où il essayait d'attérir à l'aéroport de Kigali, avec également à bord, le président burundais Cyprien Ntaryamira. La justice française s’était emparé du dossier et le juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière avait lancé en novembre 2006 des mandats d'arrêts internationaux contre neuf personnalités proches de, l'actuel président Paul Kagamé. Une démarche qui a depuis noircie les relations diplomatiques entre le Rwanda et la France.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Diplomatie : Rose Kabuye transférée vers la France
  L’ambassadeur allemand à Kigali sommé de quitter le Rwanda
  Dominique de Villepin revient sur les accusations au sujet du génocide rwandais
  Rapport rwandais : la France s'aveugle
  Mise en cause d'officiels français lors du génocide Rwandais : des accusations inacceptables selon Paris
  Kigali menace de traduire en justice 33 personnalités françaises
  Kagame reçoit le rapport sur le rôle de Paris dans le génocide
 
Mots-clés
afrique   diplomatie   france   rwanda   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 18 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2010      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version