Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 23 Janvier 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Mugabe : Jupiter rend fou...
10/06/2008
 

Le président zimbabwéen a accepté un second tour, mais ne compte pas perdre son fauteuil présidentiel
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Robert Mugabe : le libérateur devenu dictateur  
Robert Mugabe : le libérateur devenu dictateur
© mg.co.za
 

On vous l’avait bien dit, Robert Mugabe, qui avait refusé contre toute évidence le K.-O. du premier tour, ne s’est pas arrangé pour avoir un second tour pour ensuite donner le fauteuil présidentiel à qui que ce soit.

On en a encore eu la preuve ces derniers jours. En effet, au fur et à mesure que la date fatidique du 27 juin approche, le vieux Bob opère des tours de vis tous azimuts, resserrant un étau chaque jour plus étouffant autour d’une opposition qui a véritablement du mal à battre campagne.

Quand ce ne sont pas des députés qui sont arbitrairement détenus (pour incitation à la violence publique), comme ce fut le cas la semaine dernière d’Eric Matinenga, c’est la police qui interdit les rassemblements de l’opposition à Harare, empêchant du même coup Morgan Tsvangirai d’entrer en contact avec les électeurs zimbabwéens, le porte-à-porte n’étant qu’une situation à laquelle il s’était résolu, faute de mieux. Fort heureusement, la justice de son pays, qui conserve un minimum d’indépendance dans un système totalitaire comme celui-là, a décidé que la police ne pourrait plus interdire les rassemblements du MDC.

Sans qu’on sache véritablement si la décision sera suivie d’effet dans la mesure où le maître de Harare lui-même n’a jamais fait mystère du peu de cas qu’il faisait de l’institution judiciaire, estimant que les magistrats n’avaient aucune légitimité pour barrer la route à sa révolution. Les chausses-trappes se multiplient aussi pour une opposition déboussolée déjà flouée de sa victoire certaine au premier tour et qui risque à nouveau de se faire voler au second, cela d’autant plus facilement que l’oncle Bob a autorisé, par décret, la présence des policiers dans les bureaux de vote. Chaque électeur sait donc à quoi s’en tenir et ce à quoi il s’expose s’il se piquait d’être téméraire.

On le voit, à 84 ans, dont 28 passés à la tête de l’Etat depuis son accession à l’indépendance en 1980, le papy tient coûte que coûte, et advienne que pourra, à conserver sa chose (pour parachever son combat révolutionnaire). Mais de quel combat révolutionnaire parle-t-il au juste ? De celui qui a remplacé la dictature raciste de Ian Smith par un despotisme pur nègre ? De celui qui a conduit l’ex-Rodhesie du Sud à la banqueroute avec un taux d’inflation astronomique à six chiffres ? De ce combat révolutionnaire qui a affamé les habitants de ce qui était jadis le grenier de l’Afrique australe ?


 Publicité 
 

Bien sûr, on nous dira que si le héros de la guerre d’indépendance a mal tourné, c’est aussi en partie parce que l’ancien colonisateur britannique n’a pas respecté ses engagements pris à Lancaster house. Mais est-ce une raison suffisante pour ruiner son propre pays et martyriser son propre peuple ? On en est d’ailleurs à se demander, comme Jupiter rend fous ceux qu’il veut prendre, si le vieillard obtus n’est pas en train de perdre la raison puisqu’il fait maintenant feu de tout bois.

Non content de traquer ses propres opposants, il s’amuse à présent à prendre pour cibles les diplomates occidentaux notamment américains et britanniques. Justement, le 5 juin dernier, des diplomates de ces deux pays ont été retenus durant plusieurs heures à un barrage routier par la police. Les chauffeurs ont été molestés, les pneus des voitures tailladés. Les infortunés ont même été menacés d’être brûlés vifs dans les véhicules. Cette affaire a suscité un incident diplomatique ce week-end et un concert de désapprobation dans les capitales occidentales qui ont toutes condamné ces agissements.

Papy Bob gagnerait pourtant à avoir un minimum de retenue car s’il s’en prend désormais à des représentants de pays étrangers, on ne sait pas jusqu’où pourrait aller la réaction des Etats concernés. Mais obnubilé par le désir d’éternité au pouvoir, Mugabe, qui semble vouloir entraîner son pays dans sa tombe, a-t-il encore une claire conscience de tout cela ?


Le Pays

www.lefaso.net

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Zimbabwe : le numéro 2 du MDC arrêté et probablement inculpé pour trahison
  Zimbabwe : Altercation entre la police et Morgan Tsvangarai
  Zimbabwe : le leader de l'opposition Morgan Tsvangirai a été brièvement interpellé
 
Mots-clés
afrique   mugabe   robert mugabe   tsvangirai   zimbabwe   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 51 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Esclavage      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version