Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 22 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
la Suisse restitue l'argent volé par Abacha au Nigéria.
28/09/2005
 

Au Gabon et au Cameroun, on reparle du trafic des organes humains.
 
Par Bertrand Bougha
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 

Aujourd’hui en Afrique, de plus en plus de cranes sont exhumés pour être vendus à des exorcistes ou utilisés à des fins initiatiques. La pratique est très courante au Gabon comme en témoigne encore la récente actualité. Dans la province de l'Ogooué Lolo au Sud-est du Gabon comme partout dans le pays, l’activité a même un langage particulier. On parle d’ « orpailleurs » pour les pratiquants et de « l'or noir » pour les cranes exhumés.

Le week-end dernier donc, la gendarmerie gabonaise a interpellé deux personnes détenant un crane humain dans un village proche de Koulamoutou, capitale de la province de l'Ogooué Lolo. Les deux « opailleurs » ont été pris la main dans le sac, vers 2 heures samedi matin, par les habitants du village alors qu'ils venaient de déterrer de « l’or noir » d'une tombe. Naturellement, une fois arrivés à la brigade de gendarmerie, les deux présumés déterreurs n’ont pas hésité à avoir leur crime : Le crane déterré devait servir à des pratiques fétichistes.

Un phénomène pour le moins répandu en Afrique. Au Cameroun, on a appris la semaine dernière aussi qu’un jeune homme avait livré son cousin à des inconnus qui lui avaient promis un départ pour l’Europe. Le corps de la victime a été retrouvé en plusieurs morceaux. Il avait été dépecé, on imagine, à des fins mystiques. Même en rajoutant à cette liste le cas d’un autre enfant dont le cœur a été retrouvé quelques heures après qu’il soit allé au ruisseau puisé de l’eau, la liste de ces actes horribles ne saurait être exhaustive. On peut tout simplement penser que ces actes sont la preuve d’un réel trafic d’organes humains.

Nouvelle restitution de richesses pillées au Nigéria.


Les détournements de l’ancien dictateur nigérian, Sani Abacha sont connus de tous. De la même façon, leur destination ne fait plus l’objet d’un moindre doute. La Suisse ayant accepté depuis quelques temps de restituer tout l’argent volé par le général président et expédié vers ce très réputé « paradis fiscal » des chefs d’Etats africains.

Ainsi, à l’heure qu’il est, le gouvernement suisse qui a déjà transféré 290 millions de dollars de ce montant, se dit prêt dans un communiqué à ne pas s’arrêter en si bon chemin. "Ce n'est qu'une première étape. Nous sommes engagés à nous assurer que tous les fonds volés au Nigeria sont restitués, et que toutes les personnes potentiellement corrompues soient averties qu'il n'y a plus d'abri sûr", indique le communiqué.

Le communiqué signé de la Banque mondiale précise que le Nigeria et la Suisse ont convenu d'un processus de rapatriement de 458 millions de dollars. Une action très appréciée par les autorités nigérianes. « Nous apprécions la volonté de la Suisse d'agir sur cette question", a déclaré le ministre nigérian des Finances Ngozi Okonjo-Iweala au terme de la signature de l’accord avec le gouvernement suisse à Washington.

Au cours de ce second versement de fonds, ce sont 168 millions de dollars qui seront rapatriés au Nigeria. Le Nigeria qui travaillera avec la Banque mondiale afin de s’assurer que les fonds rapatriés ne seront pas utilisés à des fins personnelles mais seront invertis dans les secteurs de l'éducation, la santé, la lutte contre le sida et les infrastructures fondamentales etc. Après le départ de Sani Abacha (1993-1998), les caisses de l’Etat du Nigeria, principal producteur de pétrole d'Afrique, avait un déficit de 2,2 milliards de dollars détournés par le seul général-président.










 Publicité 
 
       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  La Suisse ordonne la remise des fonds Duvalier à Haïti
  Suisse : La fortune de Mobutu rendue à sa famille.
 
Mots-clés
afrique   cameroun   gabon   niger   nigeria   suisse   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version