Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 22 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesMondeArticle
Louis Farrakhan : Obama a une approche novatrice de la politique
13/03/2007
 

L’ex-leader de la Nation of Islam a déclaré apprécier Obama, et est revenu sur certains de ses propos passés les plus controversés
 
Par Redaction Grioo.com (py)
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Louis Farrakhan s’exprimait sur la chaîne américaine ABC. A 73 ans, Farrakhan regarde l’un des prétendants à la présidentielle américaine d’une façon particulière : il s’agit de Barack Obama, le sénateur de l’Illinois : « je l’aime beaucoup. Il a une approche novatrice » a déclaré l’ex leader de la Nation of Islam.

Farrakhan a ajouté que si Obama évitait les leaders noirs controversés comme lui, Al Sharpton ou Jesse Jackson par peur de s’aliéner le vote des électeurs blancs, ce serait acceptable si c’était le prix à payer pour gagner. « Si m’éviter peut l’aider à devenir président, je serais heureux de rester en arrière-plan à cause de ma réputation ». Farrakhan a cependant ajouté « je ne lui ai pas proposé de me rendre disponible pour lui et il ne s’est pas non plus rendu disponible pour moi ».

ça ne me pose pas de problème qu'Obama évite les leaders noirs controversés si cela peut lui permettre d'être élu président
Louis Farrakhan


Pour Louis Farrakhan, le fait qu’Obama ait reçu une éducation musulmane à un moment de sa jeunesse est une bonne chose : « un homme qui brigue la présidence avec la capacité d’appréciation de l’Islam, de la religion chrétienne, et est respectueux de la culture juive, est un homme qui a vraiment les chances de guérir les blessures et de rassembler les gens ».

Farrakhan a dit d’Hillary Clinton qu’elle était « formidable », mais qu’elle ne pouvait pas rivaliser avec l’attrait qu’Obama suscite auprès des jeunes. Quant à Rudolphe Giuliani, il « pourrait aller voir la population noire en emmenant avec lui n’importe quel Noir connu, il aurait toujours des problèmes ».

Louis Farrakhan est également revenu sur quelques une des controverses qui ont accompagné sa longue carrière : (il avait dit que les Blancs étaient des démons créés par un scientifique adepte du mal, dit du judaïsme que c’était une religion de bas étage et parlé d’Hitler comme de « diaboliquement grand » [Wickedly Great »])

 Publicité 
 
 
© boston.com  

A propos d’Hitler, Farrakhan parle d’incompréhension sémantique : « je n’avais pas tort. Grand n’est pas synonyme de bon » (Great is not synonymous with good). “J’ai dit que l’homme était diabolique, mais qu’il était si grand qu’on parle encore de lui 50 ans plus tard. S’il n’avait pas marqué la communauté juive et marqué le monde, on ne ferait plus référence à lui… »

Bien que ne reniant pas ses déclarations passées, Farrakhan a affirmé avoir été mal compris :

« Si on regarde les rapports que les hommes blancs ont entretenu avec les hommes à la peau plus foncée, on ne peut pas dire qu’ils aient agit comme des anges. Ce serait même plutôt le contraire. Mais nous sommes dans une période plus éclairée maintenant. » Parlant de lui-même, Farrakhan a ajouté : « Farrakhan n’est pas anti-blanc, pas antisémite, pas anti-américain, pas anti-gay ». « Farrakhan est pro-black » et croyez moi, a-t-il encore dit, « je serais bête de ne pas supporter un pays où je suis né, je me suis construit et où j’ai grandi ».

Tout en reconnaissant qu’il a vu beaucoup de changement pendant toutes les années qu’il a passé à la tête de la Nation de l’Islam, Farrakhan a admis qu’il y avait plus de « Noirs millionnaires » qu’il n’y en avait jamais eu, que les Noirs avaient plus d’influence politique via les conseils municipaux, les assemblées législatives d’Etat, les maires noirs ou les shérifs. « En surface, cela a l’air merveilleux et nous devons admettre que nous avons fait quelques progrès. Mais il ne faut pas juger le progrès sur une minorité, mais sur les masses. Et la masse dans notre peuple ne va pas de l’avant, elle ne fait que reculer. »

Pour Farrakahan, une des solutions à ce problème « endémique » consiste pour les Noirs à rester séparés des autres « races ». Il est ainsi allé jusqu’à dire qu’il interdirait les mariages mixtes s’il le pouvait : « Nos femmes n’ont pas les hommes adéquats. Donc je souhaite que les femmes noires épousent des hommes noirs. Je veux que les femmes blanches épousent des hommes blancs. » L’ex numéro 1 de la N.O.I a ajouté qu’il y a encore peu de temps aux Etats-Unis, un Noir pouvait être lynché pour avoir regardé une femme blanche, et qu’il est donc « trop tôt »à cause de certaines mauvaises attitudes raciales qui ont prédominé par le passé.

Bien que souhaitant que ses propos n’aient pas été mal interprétés, Farrakhan ne les renie pas : pas d’excuses, pas de regrets, pas de rétractation : j’ai dit à certains groupes offensés par mes mots « venez asseyons nous et discutons ». « Dites moi où ce que j’ai dit était faux. Je peux corriger la forme, et la regretter mais ce serait faire preuve d’hypocrisie que de revenir sur mes propos si mes mots sont justes ». Farrakhan a pris sa retraite, mais conserve toute sa capacité à manier le verbe...

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Louis Farrakhan fait l’éloge de Barack Obama
  Le torchon brûle entre Barack Obama et Jeremiah Wright, son ancien pasteur
  Hillary Clinton / Barack Obama : la bataille continue, les dernières nouvelles
  Louis Farrakhan (né en 1933)
 
Mots-clés
louis farrakhan   obama   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 2 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version