Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 18 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesSuccess StoriesArticle
Desiree Rogers, secrétaire aux affaires sociales à la Maison-Blanche
28/04/2009
 

Proche du couple Obama qu'elle a connu à Chicago, diplômée de Harvard, Desiree Rogers, ancienne cadre d'entreprise bien introduite dans la vie sociale de Chicago, occupe désormais un des postes les plus élevés du protocole américain
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Desiree Rogers  
Desiree Rogers
 

Desirée Rogers (née Glapion) a vu le jour le 16 juin 1959 à la Nouvelle-Orleans. Son père Roy Glapion, enseignant, fut membre du conseil municipal de la ville, et coach de basketball auprès de lycéens (il est décédé en décembre 1999). Sa mère, qui est retraitée, dirigeait une crèche.

Selon Rogers, ses "parents ont toujours été passionnés dans ce qu'ils ont fait" et lui ont "transmis cette passion, ont toujours souligné l'importance de faire de bonnes études, de faire le meilleur travail possible, et d'être passionné au point que la passion devienne contagion". Selon sa mère, toute petite, Desiree était déjà déterminée : "je n'ai jamais eu à lui dire d'aller faire ses devoirs" a t-elle confié à des journalistes qui l'ont interrogée. La jeune Desiree termine ses études secondaires en 1977 (collège du sacré coeur de la Nouvelle-Orleans), fréquente le Wellesley College, un établissement d'enseignement supérieur dont elle obtient un bachelor en sciences politique en 1981, avant d'intégrer l'université de Harvard dont elle obtiendra un MBA en 1985.

Après son diplôme, elle commence sa carrière chez la firme AT&T où elle occupe brièvement un poste en marketing dans le New Jersey. Elle s'installe à Chicago en 1986. Et épouse en 1988 John Rogers, ami de Craig Robinson (Robinson est le frère de Michelle Obama et a été le camarade de Rogers à l'université de Princeton). John Rogers est proche du président des Etats-Unis (Barack Obama a passé le lendemain de son élection en sa compagnie) et dirige la firme Ariel Capital Fund, dont il est le fondateur. Desiree et John divorceront à l'amiable en 1998. Le couple a une fille prénommée Victoria, âgée de 18 ans et étudiante en première année à l'université de Yale.

 Publicité 
 
En compagnie de Anna Wintour, directrice de Vogue  
En compagnie de Anna Wintour, directrice de Vogue
 

Après AT&T, Desiree Rogers rejoint la firme Larry Levy, dirigée par un entrepreneur basé dans la région de l'Illinois. En 1990, elle est nommée directrice de la loterie de l'Etat de l'Illinois par le gouverneur, Jim Edgar, poste qu'elle occupe jusqu'en 1997. Cette même année, elle devient vice présidente de la communication « Corporate » de Peoples Energy et est promue directrice marketing en 2000. Elle avait notamment comme responsabilité de repositionner l'image de marque de la société et la rendre plus identifiable pour le public.

En 2004, Desiree Rogers prend la présidence de deux filiales de Peoples Energy, spécialisées dans les infrastructures, Peoples Gas et North Shore Gas. Plus récemment, en 2008, elle travaillait pour la société d'assurance Allstate, où elle était chargée de mettre sur pied un site web de réseau social destiné à connecter la firme avec ses clients. A Chicago, Rogers était très connue pour différentes raisons : sa carrière professionnelle fructueuse et les postes à responsabilité qu'elle a occupé, son mariage avec John Rogers, et sa participation à la vie sociale de la ville. En septembre 2004, bien avant d'aller à la Maison Blanche, elle était ainsi apparu dans Vogue qui la décrivait notamment comme quelqu'un symbolisant le fait qu'une femme pouvait à la fois être « chic et cadre d'entreprise».

Desiree Rogers compte parmi ses meilleures amies Valerie Jarrett, Michelle Obama, et Linda Johnson Rice, héritière et directrice de l'empire Johnson Publishing, qui comprend notamment les fameuses publications Ebony et Jet. Jarrett et Rogers ont rejoint les Obama à la Maison-Blanche.

A la Maison-Blanche  
A la Maison-Blanche
© newsweek
 

En 2000, la directrice de publication du Chicago Reporter, interrogée par le Chicago Magazine décrivait Rogers, Jarrett et Rice comme des femmes qui avaient « une influence dans la vie culturelle et civique de Chicago (…) leurs propres talents et leurs propres réputations. Elles ne dépendent d'aucun homme, noir ou blanc, dans leurs vies pour connaître le succès ». A l'époque, à elles trois, elles étaient membres de 21 conseils d'administrations d'organisations et d'associations caritatives diverses (!)

Dans son rôle de secrétaire aux affaires sociales de la Maison Blanche, Desiree Rogers s'occupe de tous les événements qui y sont organisés, des dîners avec les chefs d'Etat aux événements de moindre importance. Le poste a une plus grande importance que ne le laisse présager le titre. S'il est en effet traditionnellement associé à la première dame, c'est par exemple Rogers qui a organisé la cérémonie d'investiture des membres du gouvernement américain. L'organisation d'une cérémonie de signature d'accords de paix au Moyen-Orient peut aussi entrer dans ses attributions. Ann Stock, secrétaire aux affaires sociales sous Bill Clinton avait été responsable de l'organisation d'une cérémonie de ce type devant rassembler 4000 invités sur plusieurs jours.

Selon ce qu'elle a dit lorsqu'elle a briefé Desiree Rogers au sujet de son futur job, être secrétaire aux affaires sociales de la Maison-Blanche c'est un peu comme diriger une «petite agence de communication avec une stratégie marketing et une stratégie business ». « Ses capacités en affaires, ses compétences en marketing entreront en jeu. Sa proximité avec les Obama est très importante car elle arrive en connaissant déjà leurs goûts et leurs préférences ».

Avec Michelle Obama à la Maison-Blanche  
Avec Michelle Obama à la Maison-Blanche
© Alex Wong/Getty Images North America
 

Peu après la victoire de Barack Obama aux présidentielles, Rogers avait organisé l'anniversaire de Valerie Jarrett auquel avaient assisté le nouveau couple présidentiel. « Elle a un flair extraordinaire et un goût exquis » a déclaré Valerie Jarrett lors d'une interview. « Mon anniversaire a été parfait. Elle avait mes fleurs et mes plats préférés.

Lorsque le job lui avait été initialement proposé Rogers aurait hésité avant d'accepter, déclarant qu'elle était une femme d'affaires et qu'elle ne voulait pas d'un job qui consisterait à "ramasser des fleurs". Dans une interview au Washington Post, elle a expliqué que ce propos était une plaisanterie et qu'il avait été monté en épingle. Elle a expliqué que Michelle Obama en lui présentant le job lui avait dit que son rôle serait en sorte de faire que la Maison-Blanche soit la "maison du peuple", soit plus inclusive, mette en valeur ce qu'il y a de positif aux Etats-Unis. "Une partie du job consiste à s'occuper de l'ambiance à la Maison-Blanche, mais ce n'est pas la majeure partie du travail que nous faisons" a t-elle ajouté.

Pour faire de la Maison-Blanche la maison du peuple, Desiree Rogers envisage selon le Chicago Tribune de faire inviter des Américains ordinaires sélectionnés par tirage au sort, mais également des artistes et des intellectuels, d' y introduire de la poésie et du slam, ou de créer un "bal de l'égalité" célébrant les héros américains de la vie de tous les jours.

Avec Valerie Jarrett et Linda Johnson Rice  
Avec Valerie Jarrett et Linda Johnson Rice
© Debra Meeks/Johnson Publishing, Inc
 

Alors que les précédentes secrétaires aux affaires sociales à la Maison-Blanche n'étaient pas particulièrement connues, Desiree Rogers a déjà imprimé sa marque. Un républicain membre de la chambre des représentants, qui était assis à côté de Rogers lors d'un dîner à la Maison-Blanche a confié au Chicago Tribune :

"c'est quelqu'un qui vous met à l'aise immédiatement. Vous avez l'impression de la connaître depuis longtemps." Quant à savoir si le fait d'être la première africaine-américaine à occuper le poste de secrétaire aux affaires sociales à la Maison-Blanche lui met une pression supplémentaire, Desiree Rogers répond :

"je ne ressens pas plus de pression que pour tout autre travail que je ferais, mais j'ai un sentiment de fierté quand je vois le staff. Une bonne partie du staff qui travaille ici depuis des années est composé d'Africains-Américains [1/3 des 95 personnes faisant partie des employés permanent de la Maison Blanche selon Newsweek NDLR] donc quand ils me voient, ils se disent : 'on espère qu'elle va réussir, on va tout faire pour qu'elle réussisse ..."

Vidéo : Desiree Rogers interviewée par le Washington Post (février 2009)



Vidéo : Desiree Rogers interviewée par Lola Ogunnaike de CNN



Quelques liens

Life of the party

The One to see if you want in

Interview de Desiree Rogers en février 2009 avec le Washington Post

Chicagoan Desiree Rogers leaves Allstate for White House Social secretary post

Former Zulu Queen named White House Social Secretary

Valerie Jarrett et Desiree Rogers dans Capitol File Magazine (mai 2009)

Le Conseil

Letitia Baldridge, secrétaire aux affaires sociales sous John Kennedy : "Desirée est si équilibrée et tellement charmante, tellement capable, mais je lui ai cependant dit à quel point il était important de résister à l'aile ouest. L'aile Ouest est l'aile masculine, et ils voudront mettre tous ces politiciens sur les listes d'invitation à dîner, et il faut être forte pour dire non. Toujours représenter ce que le président et la première dame veulent. Les Obama veulent un mélange à la Maison-Blanche, pas de renvoi d'ascenseur"

Awards

Desiree Rogers a figuré sur la liste du Crain's Chicago Magazine des "40 managers de moins de 40 ans", des "25 femmes à surveiller". Black Enterprise l'a incluse dans sa liste des 50 femmes d'affaires afro-américaines les plus influentes des Etats-Unis, et des 75 afro-américains les plus influents dans le monde des affiares.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Angelle Brigitte Kwemo, conseillère législative de Bobby Rush au congrès des Etats-Unis
  Desiree Rogers devient la nouvelle directrice générale de Johnson Publishing
  Desiree Rogers s'exprime sur Fox News à Chicago
  Desiree Rogers rejoint Johnson Publishing
  Desiree Rogers va quitter son poste de secrétaire aux affaires sociales de la Maison Blanche
  Valerie Jarrett, conseillère de Barack Obama à la Maison-Blanche
  Comment l'élite noire de Chicago a aidé Barack Obama dans son ascension
 
Mots-clés
administration obama   barack obama   desiree rogers   john rogers   michelle obama   valerie jarrett   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 12 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Esclavage      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version