Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 15 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesHommes IllustresArticle
William Edward Burghardt Dubois (1868-1963)
15/03/2003
 

Né aux Etats-Unis, décédé au Ghana, avocat du panafricanisme, Dubois est un des intellectuels noirs les plus influents du 20è siècle
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
WEB Du Bois (1868-1963)  
WEB Du Bois (1868-1963)
 

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, William Edward Burghardt Du Bois, né le 23 février 1868 à Great Barrington, dans le Massachusetts, décédé le 27 août 1963 à Accra, au Ghana, étudia à l’Université Fisk dans le Tennessee, à l’université Harvard à Cambridge, près de Boston, dans le Massachussetts, et de 1892 à 1894, à l’Université de Berlin. Du Bois est Docteur de l’Université de Harvard en 1895, avec sa thèse sur "la suppression de la traité négrière africaine aux Etats-Unis 1638-1870", thèse qui fut publiée en 1896 dans le premier numéro de "Harvard Historical Studies", réédité en 1969 (New-York, Shocken).

Considéré avec George Padmore comme le père du panafricanisme après le congrès de Manchester en 1945. (Ils avaient organisé ensemble la conférence panafricaine de Londres en 1901, exigeant pour les colonies des "gouvernements responsables" et le respect de l’indépendance d’Haiti, du Libéria et de l’Ethiopie). Il a enseigné la sociologie aux universités de Pennsylvanie et d’Atlanta où il a publié le meilleur de ses ouvrages (plus de 16 ouvrages entre 1897 et1915 à l’université d’Atlanta)

En 1905, Du Bois lance un appel aux représentants de l’élite noire, qui donne naissance au Mouvement du Niagara dans l’Ontario, (la réunion constitutive ayant eu lieu non loin des chutes du Niagara dans l’Ontario, au Canada). Ce fut le premier mouvement contestataire moderne des Noirs en Amérique.

L’association qui se réunissait une fois par an jusqu’en 1909 était affaiblie par des querelles internes et l’opposition de Booker T Washington. Contestant les arguments et le programme de Washington (autre intellectuel noir influent de l’époque également membre du Mouvement du Niagara) dans son fameux livre The Souls of black folks (1903), Du Bois affirmait que la stratégie de Washington ne ferait que perpétuer l’oppression au lieu de libérer l’homme noir. Washington voulait donner aux noirs une formation professionnelle manuelle et technique. Pour lui la "culture de l’esprit" était un superflu qui pouvait attendre, il fallait concentrer ses efforts sur la promotion économique de la "race" et accepter la discrimination pendant un certain temps, ce qui aurait permis d’après lui de gagner le respect des blancs.

Malgré les dissensions, le Mouvement du Niagara fut le précurseur et l’inspirateur direct la création de la NAACP (National Association for the Advancement of Coloured People) en 1909. Du Bois joua un rôle important dans la création de la NAACP et devint directeur de la recherche de l’association et éditeur de son magazine, The Crisis. Il exerça à ces postes une influence inégalée auprès de la middle classe noire de l’époque et des progressistes blancs de 1910 à 1934.



 Publicité 
 
 
 

En février 1919, avec l’appui du député sénégalais Blaise Diagne, Du Bois organise le premier Congrès panafricain à Paris. Au final, de 1919 à 1945, Du Bois organisera cinq congrès internationaux panafricains Paris, Londres, Lisbonne, New York, Manchester. Jomo Kenyatta et Kwame Nkrumah étaient présents au Congrès panafricain de 1945, à Manchester (Angleterre).

En tant qu’éditeur du magazine The Crisis, il encouragea le développement de la littérature et de l’art noirs. Il prôna également la création de coopératives de consommateurs et de producteurs noirs en tant qu’armes pour lutter contre la discrimination et la pauvreté des Noirs. Ces idées prirent un relief particulier dans les années 30 après la crise de 29 et provoquèrent une lutte idéologique au sein de la NAACP. En 1934, il démissionna de la direction de The Crisis et quitta la NAACP, qu’il critiquait car elle se focalisait d’après lui sur les intérêts de la bourgeoisie noire ignorant les problèmes auxquels étaient confrontés les masses noires. Après une décennie où il fut très productif à l’université d’Atlanta en tant qu’enseignant, chercheur (2 ouvrages publiés), directeur d’une nouvelle revue culturelle de l'université, et éditeur en chef d’un volume préparatoire à une future encyclopédie noire, Du Bois retourna à la NAACP (1944-48).

Ce nouveau passage au sein de l’association se termina par une querelle et Du Bois se dirigea progressivement de plus en plus vers la gauche. En 1951, il fut poursuivi comme pro communiste et agent agissant pour le compte d’une puissance extérieure. Bien qu’ayant été acquitté par un juge fédéral, Du Bois avait perdu toutes ses illusions sur les Etats-Unis. En 1961, il rejoignit le parti communiste, et déménagea pour le Ghana. Il renonça à la citoyenneté américaine un an plus tard. DuBois mourut en 1963 à Accra au Ghana à l’âge de 95 ans : il était Directeur de "l’Encyclopédia Africana" (l’encyclopédie noire qu’il voulait créer). En 1966, Du Bois partagea avec Cheikh Anta Diop le prix du 1er Festival Mondial des Arts Nègres destiné à récompenser l’écrivain ayant exercé la plus grande influence sur la pensée "nègre" au XXè siècle.



Ses ouvrages principaux...

the suppression of the Slave Trade, The Philadelphia Negro (1899), The Souls of Black Folk (1903), Black Reconstruction in America (1935), The gift of Black Folk, the Negroes in the making of America qui rapporte la "contribution" du peuple noir américain à la construction de la société américaine, à sa culture : explorateurs, inventeurs, soldats, artistes, écrivains, dans l’œuvre collective du destin des Etats-Unis d’Amérique.

...sont considérés comme des œuvres essentielles de l’historiographie noire américaine.



       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Les âmes du peuple noir de W.E.B Du Bois
  Booker T. Washington (1856-1915), Orateur, Activiste, Professeur, Ecrivain et Poète Africain-Américain
   Cinquantenaire de Nations Nègres et Culture, de Cheikh Anta Diop, Le Livre qui change l’Histoire
 
Mots-clés
afrique   ghana   naacp   panafricanisme   senegal   web dubois   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 12 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version