Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 20 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesHistoireArticle
"I have a dream" le discours de Martin Luther King a 40 ans
23/08/2003
 

La marche sur Washington aura 40 ans le 28 Août prochain
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 



 Publicité 
 

Beaucoup s'en souviennent parce que c'est le jour où Martin Luther King à qui grioo.com a consacré une biographie a prononcé le désormais célèbre "I have a dream", mais le 28 Août 1963 représente en réalité bien plus que cela. Retour sur une journée historique.

LA GENESE DE L'IDEE
250.000 personnes se sont déplacées à Washington  
250.000 personnes se sont déplacées à Washington
© angelfire.com
 

L'idée d'une grande marche sur Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis, existait depuis bien longtemps. Plus précisément, A. Philip Randolph avait émis cette idée en 1941, pour mettre la pression sur le président Roosevelt, afin qu'il permette aux noirs d'avoir eux aussi accès aux emplois dans l'industrie de l'armement, florissante pendant la seconde guerre mondiale. Roosevelt céda, et la marche n'eut jamais lieu.

Près de 20 ans plus tard, à la fin de l'année 1962, Randolf discuta avec d'autres leaders de l'opportunité d'organiser une telle marche, au même moment où Martin Luther King cherchait de son côté une forme de protestation plus retentissante que les actions non-violentes qu'il avait prônées jusque là.

Durant l'année 1963, le président Kennedy a cédé aux actions non-violentes organisées par Martin Luther King, et a envoyé au Congrès américain une proposition de loi mettant un terme aux pratiques ségrégationistes, notamment en ce qui concerne le droit au vote, l'accès à l'éducation, la liberté d'aller et venir dans tout lieu.

Des manifestants pour les droits civiques  
Des manifestants pour les droits civiques
© cnn.com
 

Le Congrès ne s'est pas montré pressé de ratifier la loi, et l'un des buts avoués de la future marche était de lui envoyer un signal fort.

Six des leaders historiques de la lutte pour les droits civiques se mirent d'accord le 2 Juillet 1963 pour la marche. Il s'agissait outre de Martin Luther King et de A. Randolph de:
Roy Wilkins (du NAACP, National Association for the Advancement of Coloured People)
John Lewis
Withney Young.

Bayard Rustin à qui grioo.com a consacré une biographie fut nommé cordinateur de la marche.

LES REVENDICATIONS
Les leaders de la protestation pour les droits civiques reçus par John Fitzerald Kennedy  
Les leaders de la protestation pour les droits civiques reçus par John Fitzerald Kennedy
© about.com
 

La ratification immédiate et sans modification de la proposition de loi faite par Kennedy.
L'arrêt de toute ségrégation dans les établissements scolaires
Mise sur pied d'un grand programme destiné à fournir des emplois à tous les chômeurs, en apportant les formations nécessaires et en mettant sur pied un programme de placement
Publication d'une loi fédérale prohibant la discrimination raciale à l'embauche, pour un emploi public comme privé
Retrait des subventions fédérales pour les programmes continuant la discrimination
Application plus stricte du 14è amendement, avec la réduction du nomre de représentants dans les états où certains citoyens sont discriminés.
Permettre au Ministre de la Justice de déclencher des poursuites en cas de violation des droits constitutionnels.

UN GRAND SUCCES
"I have a dream" de Martin Luther King  
"I have a dream" de Martin Luther King
 

La marche fut un succès probablement bien plus grand que ce que ses organisateurs auraient pu souhaiter.
250.000 personnes se sont déplacées jusqu'à Washington dont 60.000 blancs.
Aucune manifestation n'avait réuni autant de personnes avant cette date aux Etats-Unis.
Bien que l'armée fut mobilisée par le président Kennedy, qui avait permis la marche, elle n'eut pas à intervenir parce que la manifestation se déroulera de façon entièrement pacifique.

Bien qu'aujourd'hui on se souvienne surtout du discours de Martin Luther King, les 5 autres leaders précédemment cités, A. Philip Randolph, Withney Young, James Farmer, Roy Wilkins et John Lewis ont tous pris la parole durant cette journée.

Le 22 Novembre le président Kennedy était assassiné à Dallas, mais le 2 Juillet 1964, le Congrès a ratifié le Civil Right Act qui rendait inconstitutionnel toute forme de discrimination dans le vote ou dans les lieux publics.

SUR LE MEME SUJET SUR GRIOO.COM

Grioo.com a consacré quelques articles à des acteurs du 28 Août 1963:
Une biographie de Martin Luther King
La reproduction d'une traduction du discours complet de Martin Luther King
Une biographie de Bayard Rustin, le bras-droit de Martin Luther King
Une biographie de Rosa Parks qui aura permis au mouvement des droits civiques de prendre son envol en refusant de céder sa place à un blanc dans un bus comme l'y contraignait la loi

Vidéo de la marche



       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Des personnalités parlent de Martin Luther King
  Le 4 avril 1968 : retour sur le jour où Martin Luther King est assassiné
  Il y a 40 ans nous quittait Martin Luther King Jr
  "I have a dream", le discours complet de Martin Luther King
  Martin Luther King (1929-1968)
 
Mots-clés
droits civiques   martin luther king   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 16 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Niger      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version