La CAN 2010 sur Grioo.com vous est offerte par
Grioo.com   Grioo Pour Elle   CAN 2010     Village   TV Forums   Blogs  

   Dimanche 29 Novembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil Grioo.com  Accueil CAN 2010  Qui sommes-nous ?     
             








Sans Opinion

 

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS
ANGOLA 2010
 
CAN 2010AccueilLes infos
 
Trois morts dans l'attaque de la délégation togolaise au Cabinda
09/01/2010
 

Le chauffeur, le responsable des relations avec la presse et le coach assistant sont décédés
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 
Emmanuel Adebayor et ses coéquipiers ont été profondément choqués
 

Le bilan de l'attaque de la délégation togolaise se monte désormais à trois morts. En plus du chauffeur angolais, le coach assistant (Abalo Amélété) et le responsable des relations avec la presse (Stan Oclo'o) sont décédés suite à leurs blessures.

L'incertitude demeure quant au sort du gardien Kodjovi Obilale. Certaines sources ont annoncé son décès tandis que d'autres font savoir qu'il aurait été évacué vers l'Afrique du Sud où il doit être opéré. Par ailleurs, l'équipe du Togo a fait savoir qu'elle ne disputerait pas la CAN mais les officiels de la CAF (Confédération Africaine de Football) et les officiels angolais pressent les éperviers de disputer la compétition bien que le sort de deux des joueurs soit encore incertain, et que la délégation compte deux morts dans ses rangs.

Plusieurs points restent à éclaircir concernant l'attaque. Comment les rebelles du Front de libération du Cabinda ont-ils su l'heure d'arrivée de la délégation togolaise ? La CAF contrairement à ses déclarations, savait-elle que la délégation togolaise allait arriver par bus ? (Le gouverneur de la province du Cabinda et un bus de la CAF auraient accueilli la délégation togolaise à la frontière NDLR).


La Confédération africaine de football a blâmé la délégation togolaise en disant qu'elle n'avait pas communiqué sa venue et qu'elle aurait du prendre l'avion pour rejoindre son lieu de villégiature. Une façon de botter en touche et de faire porter la responsabilité des événements à la délégation togolaise ?

Les Eperviers qui se trouvaient au Congo Brazzaville, près du Cabinda où ils devaient disputer leurs matchs pendant la compétition, ont choisi de voyager par route, ce qui leur faisait gagner du temps et leur évitait de passer par Luanda avant de regagner leur lieu de résidence.

Inutile de dire que s'ils avaient été prévenus de la dangerosité de la zone, ils auraient évité le trajet en bus. Pour l'instant, la CAN est maintenue avec un match d'ouverture supposé se disputer ce dimanche.

 
 Donnez votre opinion ou lisez les 23 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance
 
 
 
Top
 
 
 
 
 


 Accueil CAN 2010
 Les infos
 Les équipes
 Le programme
 Le classement
 Le palmarès
 Forum CAN 2010


"Hanté" par le mitraillage à la CAN, Adebayor ne jouera plus avec le Togo.
Togo : 10 000 personnes manifestent contre la CAF à Lomé
Nigeria : Shaibu Amodu rétrogradé comme coach de l'équipe B
Attaque contre le Togo avant la CAN : deux plaintes déposées à Paris
CAN 2010 : une édition décevante
CAN 2010: 69 buts inscrits en Angola contre 99 au Ghana
CAN 2010: Déception et espoir après la défaite du Ghana
CAN 2010 : l'Egypte réussit la passe de trois
CAN 2010 : le Nigeria finit 3e
CAN 2010: L'Egyptien Gedo en tête du classement des buteurs avant la finale
Suspension du Togo : "c'est monstrueux" selon Emmanuel Adebayor
Finale CAN 2010: Le Ghana franchira t-il la montagne Egypte ?
CAN : Issa Hayatou globalement satisfait de l'organisation
Finale CAN 2010: Le Ghana et la Gyan-dépendance
CAN 2010 : Impressionnante, l'Egypte accroche sa 3e finale consécutive
CAN 2010 : le Ghana en finale aux dépens du Nigéria
CAN 2010 : Algérie Egypte : le match de la peur ?
Demi-finale de la CAN : le Nigeria promet des changements contre le Ghana
CAN 2010 : 63 buts inscrits depuis le début de la compétition
Le match Cameroun-Egypte en photos


 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version