La CAN 2010 sur Grioo.com vous est offerte par
Grioo.com   Grioo Pour Elle   CAN 2010     Village   TV Forums   Blogs  

   Dimanche 15 Décembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil Grioo.com  Accueil CAN 2010  Qui sommes-nous ?     
             








Sans Opinion

 

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS
ANGOLA 2010
 
CAN 2010AccueilLes infos
 
Ballon d'or 2007: la CAF reconnaît avoir sanctionné Drogba
08/02/2008
 

La CAF a reconnu hier, avoir éliminé Drogba du vote pour l'attribution du ballon d'or africain 2007, au profit de Kanouté
 
Par Nkwayep Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir

Dans un communiqué relayé Jeudi soir, la CAF a annoncé qu'elle avait éliminé Drogba du vote, le privant ainsi du ballon d'or qu'il avait remporté, parce que le joueur ne s'était pas rendu à la cérémonie. En effet, très surpris, le journaliste Eurosport a préféré lire textuellement ses notes, se passant de commentaire: « Tout joueur absent d'une cérémonie où il doit recevoir son prix n'est plus pris en considération dans les classements du footballeur africain de l'année. »

On peut donc comprendre que Didier Drogba, qui avait préféré ne pas quitter ses coéquipiers à 48h du quart de finale face à la Guinée et avait dit avoir été "menacé" au téléphone d'être déclassé en cas d'absence pour la cérémonie de remise du ballon d'or 2007, aurait dû obtenir ce titre en lieu et place de Frédéric Kanouté, second.

Hayatou: « ça présente mal de choisir un gagnant et de remettre le trophée à une femme »

Dans une interview accordée le Mercredi 6 Février à RFI, le Président de la CAF, Issa Hayatou, est d'ailleurs revenu en détail sur les questions que se posaient les différents observateurs sur les circonstances qui ont entouré l'attribution du ballon d'or africain 2007. Il a ainsi expliqué avec force de convictions et beaucoup d'énergie : « C'est la Confédération qui organise la soirée des oscars. C'est la Confédération qui décerne. Et c'est la Confédération qui a pris des mesures eu égard à certaines considérations que nous devons avoir vis-à-vis de nos chefs d'Etat qui acceptent de présider l'évènement, vis-à-vis du grand public qui honore aussi la cérémonie des oscars. Il est tout à fait indiqué que les nominés soient présents. Parce que ça présente mal qu'on dise que c'est "X" qui a gagné et on voit une femme ou un autre monter à la tribune pour prendre le trophée devant tout ce monde là. »


Hayatou: « il faut rendre le respect aux dirigeants africains »

Toujours dans la même lancée, le Président de la CAF a renchéri : « Au Nigéria il y a deux ans, c'est le Président Obasanjo en personne qui avait présidé la cérémonie. L'année dernière, c'est le Président Kuofor qui l'a présidée. Cette année, c'est le premier ministre du Togo parce que le Président n'était pas là. Donc toutes ces considérations que les chefs d'Etat nous donnent pour organiser nos évènements, nous devons, nous, à commencer par le comité exécutif de la CAF, et toutes les composantes du football africain, leur retourner cette civilité. Donc le Comité exécutif a décidé que tous ceux qui ne voulaient pas venir à la cérémonie ne considèrent pas cette cérémonie et par conséquent, il n'y a aucune raison que la CAF les considère également. C'est pour cela que nous avons pris cette décision de disqualifier tous ceux qui ne viennent pas. Cela ne vise pas Drogba, ça vise tout le monde, et pour l'avenir aussi. »


Hayatou: « Drogba est majeur »

Issa Hayatou a par aileurs réagi aux propos tenus par Didier Drogba, qui affirmait qu'il allait à l'avenir boycotter toute distinction de la CAF. La réaction du Président de la CAF, toujours sur les ondes de RFI : « Il est libre. C'est un majeur, Drogba. Drogba a 29 ans ou 30 ans, il est suffisamment majeur. S'il ne veut pas, je ne vois pas pourquoi on doit l'obliger. Mais nous prenons acte. S'il veut, c'est un joueur, c'est un fils de ce continent qui a fait honneur et qui fera toujours honneur au football africain et nous le considérons comme tel. Mais le fait de le considérer ne lui donne pas le droit de bafouer nos institutions. Et c'est pour ça, s'il veut, on continuera à considérer sa présence parmi l'élite. Mais s'il ne veut pas, vraiment, ce n'est pas un souci du tout. Je dis, tout dépend de lui. »

Quant au fait d'organiser cette remise de trophées à Lomé au lieu d'Accra, où se déroule en ce moment même la Coupe d'Afrique des Nations, Issa Hayatou a justifié cela par des contraintes liées à la logique économique entourant cette cérémonie. En effet, il était impensable pour la société de téléphonie mobile MTN d'accepter de superposer au Ghana la manifestation dont elle est le sponsor officiel, en l'occurence la CAN 2008, avec un autre évènement de l'importance de la remise du ballon d'or africain 2007, sponsorisé par une entreprise concurrente, à savoir Globacom, opérateur téléphonique Nigérian.

Si on dénote donc un certain imbroglio politico-économique dans cette affaire, les positions de deux parties sont tout à fait compréhensibles. Car d'un point de vue pûrement sportif, il est tout à fait difficile de se voir enlever un titre sur les seules bases d'une décision de réunion de comité exécutif, convoquée à la va vite, à quelques jours de la remise du trophée en question.

Néanmoins, la promotion du football africain et sa visibilité de par le monde ne peuvent se faire sans l'implication de tous, que ce soit celle des hommes politiques, des opérateurs économiques mais aussi des responsables de fédérations. Que la fédération Ivoirienne réponde favorablement à cette invitation, comme l'ont d'ailleurs fait le Ghana, le Mali et le Cameroun pour leurs joueurs vedettes (Essien, Kanouté et Eto'o), aurait certainement été une grande preuve, malgré les contraintes que cela engageait et les discordances politico-politiciennes, que les africains partagent tous les mêmes desseins pour leur football. Et cela aurait certainement évité qu'enfle cette polémique, relayée avec une certaine forme de délectation par quelques médias.



A voir aussi:

Interview de Issa Hayatou sur RFI

Drogba / Kanouté : polémique autour du ballon d'or africain

Ballon d'or africain :Quand la Confédération Africaine de Football menace les éléphants



 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance
 
 
 
Top
 
 
 
 
 


 Accueil CAN 2010
 Les infos
 Les équipes
 Le programme
 Le classement
 Le palmarès
 Forum CAN 2010


"Hanté" par le mitraillage à la CAN, Adebayor ne jouera plus avec le Togo.
Togo : 10 000 personnes manifestent contre la CAF à Lomé
Nigeria : Shaibu Amodu rétrogradé comme coach de l'équipe B
Attaque contre le Togo avant la CAN : deux plaintes déposées à Paris
CAN 2010 : une édition décevante
CAN 2010: 69 buts inscrits en Angola contre 99 au Ghana
CAN 2010: Déception et espoir après la défaite du Ghana
CAN 2010 : l'Egypte réussit la passe de trois
CAN 2010 : le Nigeria finit 3e
CAN 2010: L'Egyptien Gedo en tête du classement des buteurs avant la finale
Suspension du Togo : "c'est monstrueux" selon Emmanuel Adebayor
Finale CAN 2010: Le Ghana franchira t-il la montagne Egypte ?
CAN : Issa Hayatou globalement satisfait de l'organisation
Finale CAN 2010: Le Ghana et la Gyan-dépendance
CAN 2010 : Impressionnante, l'Egypte accroche sa 3e finale consécutive
CAN 2010 : le Ghana en finale aux dépens du Nigéria
CAN 2010 : Algérie Egypte : le match de la peur ?
Demi-finale de la CAN : le Nigeria promet des changements contre le Ghana
CAN 2010 : 63 buts inscrits depuis le début de la compétition
Le match Cameroun-Egypte en photos


 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version